Chorba de mostaganem

Chorba MQetfa mostaganeoise

A Mostaganem
La Chorba, entrée incontournable durant le mois sacré de Ramadan, elle est présente à toutes les tables de mostaganem. De premier jour au dernier jour, elle nous accompagne nos première bouchée afin de réchauffer nos estomacs avant d’attaquer les plats principaux.
Il existe plusieurs recette et en voici une :

Pour 4 personnes :

Ingrédients

  • 100 g de Mketfa
  • 200 g de viande d’agneau
  • 1 oignon
  • 1 cuillère de tomate concentrée
  • 1 tomate rappée ou mixée
  • une pomme de terre
  • une carotte
  • une demi courgette
  • une poignée de pois-chiche
  • une poignée haricot blanc trompé
  • une gousse d’aille
  • carvi
  • un bouquet de coriandre
  • sel
  • poivre
  • piment doux
  • 2 cuillère à soupe d’huile

Préparation :

  • Faire revenir les oignons avec 2 cuillères à soupe d’huile avec la viande avec le sel, le poivre, le piment dans une marmite.
  • Ajouter la tomate rappée et concentrée.
  • Ajouter de 1,5 L d’eau et laisser bouillir.
  • Laver et couper les légumes en petits dé puis les ajouter dans la marmite.
  •  Compléter en ajoutant la coriandre.
  • Laisser cuire 45 min.
  • Ecraser l’ail avec le carvi et l’ajouter dans a marmite. Laisser cuire 5 min
  • Ajouter 100 Mketfa (patte maison mostaganemoise) et laisser cuir 10 min.
  • Servez chaud avec un peu de citron pour ceux qui le souhaitent

Saha Ftorkum

 

Rénovation de la route de Sidi-Majdoub

Mostaganem : La destruction de Sidi-majdoub

Mostaganem. Que ne fut mon grand désarroi quand j’appris en parcourant l’article d’AlWatan , que l’objective de la rénovation de sidi majdoub consisterai à détruire les Cabanons qui sont l’un

Corniche de Sidi Majdoub

Corniche de Sidi Majdoub

des héritages non colonial de notre belle ville Mostaganem. Ce projet que nous pouvons qualifier d’insensé est prévu depuis septembre et n’a donc pas pour unique objectif de rénover la route mais également de détruire nos souvenirs et bons moments partagés dans cette minuscule plage mais combien riche en souvenir.
On devine aisément que cette folie provient de personnes qui ne connaissent pas les mostaganemois et leur soucis de préserver l’héritage culturel de leur ville. Ces indésirables ne prennent même pas le temps d’écouter les nombreuses associations (dont l’association Renouveau) qui défendent une réhabilitation du site et non sa destruction. Allons nous rester les bras croisés pendant qu’ils rasent les cabanons et détruise la Ges’a où tout mostaganemois à eu le plaisir de faire son plus beau plongeant.

J’avais filmé il y a quelque mois les machines à l’oeuvre.

Pour que Sidi-Majdoub continue à nous faire rêver et que nos enfants puissent en profiter comme nous l’avons fait, nous devons innonder le site web de la wilaya et de la mairie de demande afin de préserver les cabanons

Soutenons l’association Renouveau qui defend Sidi-Majdoub contre ce projet.

Voici l’artcle d’El watan qui a tout révélé Littoral : Le site de Sidi Mejdoub pris en tenailles

Le plat Berkouk (pruneau)

Le Berkouk est un plat sucré à base de pruneau et souvent préparé pour les fêtes ou au Ramadan. Certains le préparent au début du Ramadan pour le sucre qu’il contient. Préparée avec de la viande c’est un délice qui fond dans la bouche. On ne peut qu’en redemander. En fin de Ramadan, il est un peu laissé à l’abondant.